jeudi 3 mai 2012

L'EGLISE ARMENIENNE


L'Eglise arménienne est le pays natal de mon âme,
Telle une vaste caverne simple et profonde, sombre et éclairée,
Avec son vestibule accueillant, son sanctuaire large et lointain
Et son autel silencieux, elle ressemble à un vaisseau flottant...


J'aperçois l'Eglise arméninnne les yeux fermés,
Je la respire, je l'entends à travers son enfant Jésus,
A travers l'encens qui se dégage à flots de l'autel,
A travers les prières touchantes qui secouent ses murs...


L'Eglise arménienne est l'importante forteresse de la foi
De mes ancêtres, ils l'ont fait sortir de la terre pierre par pierre
Et l'ont fait descendre du ciel rosée par rosée, nuage par nuage,
Et ils se sont ensevelis docilement dans son sein avec sérénité...


L'Eglise arménienne est un grand rideau brodé,
Derrière lequel notre Seigneur descend dans le calice,
Devant lequel s'incline tout mon peuple
Pour communier par le pain et le vin vivifiant du passé.


L'Eglise arménienne est un port calme
Situé devant la mer houleuse ; pendant la nuit glacée elle est de feu et de flamme ;
Et durant la journée brûlante, c'est une forêt ombragée
Où fleurissent les lis près de la rivière des Cantiques...


Au dessous de chacune des pierres de l'Eglise arménienne
Se trouve un chemin secret montant vers le ciel...
L'Eglise arménienne est l'armure éclatante de l'âme et du corps arméniens
Tandis que ses croix sont des baïonnettes,
Ses cloches sont des salves et son chant est toujours un hymne de victoire...

Vahan Tekeyan (1878-1945)
Traduction : Dr B. Missakian