lundi 28 mai 2012

CARNET avril - mai



Baptême

*20 mai 2012
           Lucas CONQUET


 *27 mai 2012
          Taïs KAMBER


Nos félicitations aux parents et aux familles des baptisés.


Mariage

 *12 mai 2012
           Andréas KUYAS et Daisy ALAMELLE


Tout nos félicitation aux jeunes mariés.


Obsèques

 *10 avril 2012
          Irma CILINGIRYAN

  *20 avril 2012
           Elisabeth SIOUMPOULIAN

Nos sincère condoléances aux membres des familles des défunts.

samedi 26 mai 2012

27.05.2012

27 մայիս 2012
Յիսուներերդ օր ի Ս. Զատիկէն
ՀՈԳԵԳԱԼՈՒՍՏ

Յովհաննէս ԺԴ 25-31

    Այս բաները ասացի ձեզ, մինչ ձեզ հետ եմ։ Իսկ Մխիթարիչը՝ Սուրբ Հոգին, որին Հայրը կ՚ուղարկի իմ անունով, նա ձեզ ամէն բան կ՚ուսուցանի եւ ձեզ կը յիշեցնի այն ամէնը, ինչ ես ասացի ձեզ»։ 
   «Խաղաղութիւն եմ թողնում ձեզ, իմ խաղաղութիւնն եմ տալիս ձեզ. ձեզ չեմ տալիս այնպէս, ինչպէս այս աշխարհն է տալիս. ձեր սրտերը թող չխռովուեն, եւ չվախենաք։Լսեցիք, որ ձեզ ասացի, թէ՝ գնում եմ եւ կը գամ ձեզ մօտ. եթէ ինձ սիրէիք, ապա դուք ուրախ պիտի լինէիք, որ ես Հօր մօտ եմ գնում, որովհետեւ իմ Հայրը մեծ է, քան ես։ Եւ հիմա ասացի ձեզ, երբ դեռ չի եղել, որպէսզի, երբ լինի, հաւատաք։ Այլեւս երկար չեմ խօսի ձեզ հետ. գալիս է աշխարհի իշխանը եւ իմ վրայ ոչ մի իշխանութիւն չունի։ Իսկ որպէսզի աշխարհը գիտենայ, որ ես սիրում եմ Հօրը, այնպէս եմ անում, ինչպէս որ Հայրը պատուիրեց ինձ. դե՛հ, վե՛ր կացէք գնանք այստեղից»։ 

27 mai 2012
Cinquantième jour de Pâques
PENTECÔTE

Jean 14. 25-31

Je vous ai dit cela tandis que je demeurais près de vous. Mais le Paraclet, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout et vous rap-pellera tout ce que je vous ai dit.
Je vous laisse la paix ; c'est ma paix que je vous donne ; je ne vous la donne pas comme le monde la donne. Que votre cœur ne se trouble ni ne s'effraie. Vous avez entendu que je vous ai dit : Je m'en vais et je reviendrai vers vous. Si vous m'aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais vers le Père, parce que le Père est plus grand que moi. Je vous le dis maintenant avant que cela n'arrive, pour qu'au moment où cela arrivera, vous croyiez. Je ne m'entretiendrai plus beaucoup avec vous, car il vient, le Prince de ce monde ; sur moi il n'a aucun pouvoir, mais il faut que le monde reconnaisse que j'aime le Père et que je fais comme le Père m'a commandé.
Levez-vous ! Partons d'ici !

UN SACRILÈGE À NICE



« S’il arrive qu’un prêtre ou un diacre déposé par son évêque [continue] d’exercer son ministère, il ne pourra plus avoir aucun espoir d’être rétabli dans son rang. De même, ceux qui communient avec lui seront tous repoussés de l’Église, surtout, si étant informés de la sentence portée contre le prêtre ou le diacre [en question], ils osent communier avec lui. ». C’est à la lumière de cet antique canon du concile d’Antioche (328) – adopté par l’Église arménienne dès le Ve siècle – qu’il convient d’appréhender le volet de la crise de Nice que nous souhaitons ici évoquer.

Un certain Rouben Calstyan, venu de Moscou, invité par on ne sait qui, célèbre sans désemparer des messes invalides sur l’autel de l’église arménienne la Très Sainte Mère de Dieu de Nice, alors même qu’il a été demis de sa prêtrise par les autorités religieuses compétentes. En agissant ainsi, il profane la sainte Eucharistie. Certains fidèles, du fait de leur ignorance, non seulement ne protestent pas contre cet acte sacrilège, mais bien plus, ils y prennent part. Porté par le vice et l’égarement, ce faux prêtre a en effet réussi à tromper ces fidèles en leur faisant croire que son ordination et son onction sacerdotale étaient indélébiles.

Mais, rien n’est plus faux, car si, en effet, une onction ne peut plus jamais être effacée, l’ensemble des fonctions qui sont attachées à l’ordination peuvent être retirées à celui qui s’en montre indigne par la hiérarchie ecclésiastique. Il s’agit là d’un des plus anciens principes de l’Église sans lequel plus aucune organisation ecclésiastique ne saurait exister. Part conséquent, tout prêtre ou diacre ayant commis une faute grave peut être déposé par son évêque, sous le contrôle du Catholicos. Dès lors, son onction ne représente plus pour lui un don l’autorisant à exercice son ministère, mais elle apparait plutôt comme une cicatrice qui montre à tous l’ampleur de ses péchés.

Certains fidèles, bien qu’ayant été baptisés dans l’Église arménienne et ayant reçu le saint chrême consacré à Etchmiadzine, n’hésitent pas à affirmer que violer les saints canons de l’Église en communiant avec un prêtre dégradé de son rang, n’est en rien blâmable. Selon eux, agir ainsi ne  serait pas plus grave pour un fidèle que de se rendre à une fête organisée par un ami appartenant à une autre religion. Ces propos irresponsables illustrent l’ignorance profonde de ces personnes des principes fondamentaux qui guident l’Église dont elles sont censées faire partie. Comment peuvent-elles comparer un acte exceptionnel à caractère amical avec une pratique confessionnelle régulière au sein de leur propre Église. La confusion de ces deux faits si différents montre que la conscience des ces malheureux est tombée plus bas que terre.
Le rappel de ces principes à certains fidèles niçois ne constitue pas un acte d’autorité de notre part. Comme le grand Basile de Césarée le proclamait lui-même dans ses prières,  le rôle premier du bon pasteur est d’éviter à ses brebis que la colère divine ne s’abatte sur elles en raison de leurs péchés, et que leur propre sang ne retombe alors sur leur tête.

Enfants de l’Église arménienne, ne mettez pas en péril votre salut éternel en devenant les instruments naïfs et dociles de quelques individus sans foi ni loi qui ne travaillent qu’à assouvir leurs misérables ambitions personnelles.

Archevêque Norvan Zakarian
Paris, le 26 mai 2012

mardi 22 mai 2012

Նոր Յառաջ


«ՆԻՍԻ ՀԱՅ ԵԿԵՂԵՑԻՆ ԱՐԴԵՕՔ ԿԱՐԵԼԻ՞ Է
ԵՆԹԱՐԿԵԼ ԹՈՒՐՔԻՈՅ ՀԱՅՈՑ ՊԱՏՐԻԱՐՔՈՒԹԵԱՆ»

  Վերջերս, Պոլ­սոյ­ հայ­ հա­մայնքը ­յու­զող­ դէպք­ մը պատահած­ է, ­որ ­իրա­կանու­թեան ­մէջ նոյնքան ­ալ կ՚առընչուի ­Ֆրան­սա­հայու­թեան, ­աւե­լի ­ճշգըր­տօ­րէն՝­ Նի­սի ­տագ­նա­պին
  Ան­ցեալ ­շա­բաթպոլ­սա­հայ­ թեր­թե­րը­ ընդվզու­մի ­ար­դար ­աղ­մուկ բարձրա­ցու­ցինթրքական­ «Հիւրրիյէթ»­ թեր­թի­ Մայիս ­7ի ­թի­ւին­ մէջ հայ­ հա­մայնքը­ հե­տաքրքրող ­լրատւութեան ­մը լոյս­ տես­նե­լէն­ ետք:­ Ան­ կը ­վե­րաբե­րէր­ Պոլսոյ ­Հա­յոց ­Պատրիար­քա­րանէն ­ներս ­տե­ղի ունեցած ընդունե­լու­թեան­ մը, ­որ­մէ­ տե­ղ­եակ ­իսկ­ պա­հուած ­չէր ­հայմա­մու­լը: ­Յա­ւելեալ՝­ լրատւութեան ­առանձնաշ­նորհը­ վայելած ­թրքա­կան ­մա­մու­լին ­այս ­անու­նը, ­այն ­մէկն­ էր, որուն ­դէմ ­թրքա­հայու­թիւնը­ «պօյ­քոթ»ի շար­ժումի­ մը ձեռնարկած­ էիր՝­ հայատեաց ­եւ հակափոք­րա­մաս­նա­կան կե­ցուած­քին ­պատ­ճա­ռով: Պատ­րիար­քա­րանըմիայն ­այդ ­լուրին լոյս ­տես­նե­լէն ­ետք է, ­որ հա­ղոր­դագրու­թեամբ ­մը իրա­զեկ­ պա­հած ­էր ­հա­մայնքը
  Ի՞նչ­ էրու­րեմն­ անոր ­բո­վան­դա­կու­թիւնը: ­«Հիւրրի­յէթ»­ իր սիւ­նակնե­րուն­ մէջ կը տեղեկացնէրթէ­ «Ֆրան­սա­յի­ հարաւա­յին­ շրջան­նե­րէն՝ ­Թուրքիոյ ­զա­նազան պատմամշակու­թա­յին ­ու ­տե­սար­ժան­ վայ­րե­րը­ այ­ցե­լելու ­եկած­ հայ ուխտաւոր­ներ» Պատրիար­քա­րան­ այ­ցե­լած­ ենՈւ ­թերթը կ՚աւելցնէրթէ ­ուխտա­ւոր­նե­րը ­հե­տաքրքրուած են, ­որ ­Նի­սի հայ ­եկե­ղեցին ­ար­դեօք ­կարելի՞­ է ­են­թարկել­ Թուրքիոյ­ Հա­յոց­ ՊատրիարքութեանՈւ­ ըստ­ թեր­թին, ­Պատ­րիար­քա­կան ­Ընդհա­նուր­ փո­խանորդ­ Արամ ԱրքԱթէ­շեան ­յա­ջողեր­ էր «դի­ւանա­գիտա­կան»­ պա­տաս­խա­նով­ մը ­շրջան­ցել­ այդ հարցումըՆշենքոր ­ուխտա­ւոր­նե­րու­ այդ ­խումբին գլու­խը­ գտնուած­ է ­Սամ­սոն Էօզարարատոր­ ծա­նօթ­ է­ որ­պէս ­Նի­սի եկե­ղեց­ւոյ­ թղթած­րա­րին ­կեդ­րո­նական­ անուննե­րէն մէ­կը
  Եղե­լու­թեան­ մա­սին ­յա­ւելեալ­ բա­ցատ­րութիւններ­ ստանալու­ հա­մարՊոլ­սոյ ­«Ժամանակ» թեր­թի­ խմբագրապետը՝­ Արա­ Գօ­չու­նեան­ հե­ռաձայ­նի­ տեսակցութիւն մը­ ու­նե­ցած ­է­ պատրիար­քա­կան­ փոխանորդ՝­ Արամ­ Արք.ին ­հետԻ­ շարս­ պոլ­սա­հայ­ համայնքը­ յու­զող կարգ­ մը­ այլ ­խնդիր­նե­րու­ մա­սին հարցումնե­րուԱ. ­Գօ­չու­ն­եան ­հարց­ տուած ­է­ նաեւ, թէ Պատրիար­քա­րանի ­եր­դի­քին­ տակ­ տե­ղի ­ու­նե­ցող ­ընդունելու­թեան­ մըերբ ­բացակայ­ են հայ մամուլի­ ներկայացուցիչներըին­չո՞ւ­ հրա­ւիրուած­ է­ կամ­ ի՞նչպէս ­կրցած­ է­ ներ­կայ ըլլալ «Հիւրրի­յէթ»ի­ նման­ թերթի­ մը աշխատակի­ցը:­ Արամ­ Արքպա­տաս­խա­նած ­էթէ­ խնդրոյ առար­կայ ­լրագ­րո­ղը ուխտա­ւոր­ներու ­խումբին­ ըն­կե­րակ­ցած է­ ամ­բողջ­ շրջապտոյտի ընացքին­ եւ ­Պատ­րիար­քա­րանն­ ալ­ բո­լորո­վին­ ան­գի­տացած ­է, ­թէ­ ան­ մաս ­չի ­կազ­մեր ուխտաւոր­նե­րու­խումբինայլ­ «Հիւրրի­յէթ»ի ­լրագրող­ մըն­ է:

***************
  Ինչպէս­ կ՚երե­ւիմէկ­ մի­ջադէ­պով­ զի­րար­ խա­չաձե­ւած­ են հա­յու­թիւնը ­յու­զող ­մէ­կէ­ աւելի խնդիրներՀոսպոլսականին ­պարագայինդեռ­ զանց­ կ՚առ­նենք­ Պատ­րիար­քա­րանին, յատկա­պէս՝­ Աթէ­շեան­ Սրբա­զանին ­գոր­ծե­լակեր­պին­ եւ­ անոր­ բո­լորո­վին տա­րակար­ծիք շրջա­նակ­նե­րուն­ մի­ջեւ­գ ոյու­թիւն­ ու­նե­ցող­ ան­թիւ,­ անհամար­ թնճուկնե­րըԻնչ­ կը­ վերաբերի­ մե­զի՝­ Ֆրան­սա­հայե­րուսցա­ւալի­ է­ տես­նելթէ ­Նի­սի ­հար­ցով ծա­գած ­խոր անմիաբանութիւնը­ փոխադրուած­ է ­մին­չեւ ­Թուրքիոյ­ Հա­յոց­ Պատ­րիար­քութիւնեւ­ թե­րեւս վա­ղն ­ալ­ հասնի­ Ան­թի­լիաս­ ու ­յա­ջորդ ­օրը՝­ Երուսա­ղէմ:
  Այս­ բզկտո­ւած­ «հա­մայ­նա­պատ­­կեր»ին ­մէջ ­հայ ­համայնքնե­րը ­բնո­­րոշող ­միակ­ հասարակաց­ եզ­րը­ կը ­դառնայ…­ դժբախ­տա­բար…­ պա­ռակտումը:


Նոր Յառաջ
19 Մայիս 2012


dimanche 20 mai 2012

20.05.2012

20 մայիս 2012
Յոթերորդ կիրակի Յինանց:
Երկրորդ Ծաղկազարդ:
20 mai 2012
Septième Dimanche de Pâques.
Deuxième Rameaux.

mercredi 16 mai 2012

17.05.2012

17 մայիս 2012
ՀԱՄԲԱՐՁՈՒՄՆ Քրիստոսի Աստուծոյ մերոյ

Մատթէոս ԻԸ 16-20

Իսկ տասնմէկ աշակերտները գնացին Գալիլիա, այն լեռը, ուր Յիսուս իրենց հետ ժամադրուել էր։ Երբ նրան տեսան, երկրպագեցին նրան, իսկ ոմանք երկմտեցին։ Եւ Յիսուս մօտենալով՝ խօսեց նրանց հետ ու ասաց. «Ինձ է տրուած ամէն իշխանութիւն երկնքում եւ երկրի վրայ. ինչպէս Հայրը ինձ ուղարկեց, ես էլ ձեզ եմ ուղարկում։ Գնացէ՛ք ուրեմն աշակերտ դարձրէ՛ք բոլոր ազգերին, նրանց մկրտեցէ՛ք Հօր եւ Որդու եւ Սուրբ Հոգու անունով։ Ուսուցանեցէ՛ք նրանց պահել այն բոլորը, ինչ որ ձեզ պատուիրեցի։ Եւ ահա ես ձեզ հետ եմ բոլոր օրերում՝ մինչեւ աշխարհի վախճանը»։ 

Le 17 mai 2012
ASCENSION du Christ

Matthieu 28. 16-20

Quant aux onze disciples, ils se rendirent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait donné rendez-vous. Et quand ils le virent, ils se prosternèrent ; d'aucuns cependant doutèrent. S'avançant, Jésus leur dit ces paroles : "Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre. Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici que je suis avec vous pour toujours jusqu'à la fin du monde."

ADHESION



Pour adhérer à L'ASSOCIATION CULTUELLE DE LA PAROISSE DE L’EGLISE APOSTOLIQUE ARMÉNIENNE DES ALPES-MARITIMES, DU VAR ET DE MONACO  imprimer et envoyer ce bulletin, accompagné de votre règlement (5€) due pour l'année en cours à Paroisse de l'Église Apostolique Arménienne, 40, avenue Estienne d'Orves, 06000 NICE



Pour tout renseignement, téléphoner au 06.10.10.32.65

LES STATUTS


ASSOCIATION CULTUELLE DE LA PAROISSE
DE
L’EGLISE APOSTOLIQUE ARMENIENNE
DES ALPES MARITIMES, DU VAR ET DE MONACO


Article 1. Constitution

Les fidèles relevant de l'Église Apostolique Arménienne résidents des départements des Alpes maritimes, du Var ainsi que de Monaco, adhérents aux présents statuts, forment une association cultuelle régie par les lois du 1er juillet 1901 et 9 décembre 1905, ainsi que par les présents statuts.

Cette association est dénommée: «Association Cultuelle de la Paroisse de i 'Eglise Apostolique Arménienne des Alpes maritimes, du Var et de Monaco» (ci-après Association cultuelle de la Paroisse).

Sa circonscription comprend les départements des Alpes maritimes, du Var ainsi que Monaco.


Article 2. Siège et durée.

Son siège social est fixé à 06000 NICE, Eglise Saint Philippe, 40, avenue Estienne d'Orves.
Il pourra être transféré par décision du Conseil d'administration dans les limites territoriales de la Paroisse.

L'Association Cultuelle de la Paroisse est formée pour une durée indéterminée.


Article 3. Objet

L'Association cultuelle de la Paroisse a pour but d'assurer l'exercice du culte et la célébration des cérémonies sous l'autorité du prêtre de la paroisse et en communion avec le Primat, chef spirituel du Diocèse de France de l'Eglise arménienne.


Article 4. Structure

La paroisse est l'élément constitutif de base du DIOCESE DE L'EGLISE APOSTOLIQUE ARMENIENNE DE FRANCE, qui est indissociable de la Sainte Eglise Apostolique Arménienne et se situe sous l'autorité spirituelle du Catholicos de tous les Arméniens, siégeant à Etchmiadzine (Arménie), dans le respect de ses instructions pastorales, de l'Assemblée ecclésiale nationale, et des décisions du Synode des Evêques.

Les présents statuts régissent la composition et le fonctionnement de la Paroisse en lien avec l'organisation du DIOCESE DE L'EGLISE APOSTOLIQUE ARMENIENNE DE FRANCE.

Tout projet de modification de ces statuts devra être communiqué au Primat et au Conseil Diocésain et être entériné par une Assemblée Extraordinaire. La modification votée par l'Assemblée Générale Extraordinaire n’entre en vigueur qu'après la ratification par le Catholicos de Tous les Arméniens et sa publication au Journal Officiel de la République Française.

En cas de traduction du présent texte, seule la présente version française fera foi.


Article 5. Les membres

La qualité de membre adhérent requiert la satisfaction des conditions suivantes:

1. Être baptisé et confirmé dans le rite de l'Eglise apostolique arménienne.
2. Pour toute personne baptisée dans le rite d'une Eglise sur désirant devenir membre, adopter les doctrines, le rite, les traditions de l'Eglise arménienne et satisfaire aux obligations envers la paroisse.
3. Avoir dix huit ans révolus
4. Etre domicilié dans la circonscription définissant la paroisse
5. Etre agréé par le Conseil paroissial après avoir fait acte de candidature par écrit auprès de ce dernier. En cas de refus d'admission, l'intéressé peut faire appel de cette décision, dans le délai d'un mois à compter de la notification du refus, devant le Conseil Vicarial dont il dépend ou, à défaut de Conseil Vicarial, devant le Conseil Diocésain.
6. Avoir payé sa cotisation annuelle auprès de la paroisse.


Article 6. Perte de la qualité de membre:

La qualité de membre se perd:

1. Par la démission.
2. Pour le non paiement de cotisation.
3. Pour motif grave; notamment des agissements en opposition avec les présents statuts peuvent être constitutifs d’un motif grave. Le Conseil Paroissial est tenu de signifier son intention de radiation à l'intéressé et l'inviter à fournir des explications. Si le Conseil Paroissial n'est pas satisfait des explications, la radiation peut être prononcée par le vote au 2/3 des membres de 1'Assemblée des Membres de la Paroisse (AMP).
4. Par la radiation après examen par commission de trois religieux désignés par le Primat en raison d'agissements en opposition aux canons de l'Eglise Apostolique Arménienne.
L'intéressé peut faire appel de la décision pendant un mois suivant la notification, auprès du Primat qui décidera en dernier ressort et en informera le Conseil Paroissial.


Article 7. L'Assemblée des Membres de la Paroisse:

L'Assemblée des Membres de la Paroisse est constituée de l'ensemble de ses membres adhérents,

a)Fonctionnement:

1. Un adhérent ne peut être membre que d'une seule Paroisse. Il ne dispose que d'une seule voix et le vote par procuration n'est pas admis. Il doit être à jour de cotisation.
2. Pour être électeur, il faut être adhérent de la paroisse depuis plus de 6 mois et avoir 18 ans révolus. Pour être éligible, il faut être adhérent de la paroisse depuis plus d'un an et avoir 21 ans révolus.
3. L’assemblée ordinaire se réunit annuellement au cours du 1er trimestre de l'année civile, sauf décision différente prise lors de l'Assemblée des Membres de la Paroisse de l'année précédente.
4. Les assemblées générales annuelles se réunissent sur convocation du Prêtre paroissial et du président exécutif du Conseil Paroissial.
5. Des assemblées générales extraordinaires peuvent être tenues si nécessaire. Elles peuvent être convoquées à la demande de l'une des instances suivantes: le Primat et le Conseil Diocésain, le prêtre et le Conseil Paroissial et sur demande écrite d'au moins un tiers des membres.
6. L'ouverture de la séance de VAMP est présidée par le prêtre paroissial; ensuite le bureau de la précédente séance de l'Assemblée des Membres de la Paroisse reste en exercice pour l'assemblée en cours jusqu'à l'élection d'un nouveau bureau.
7. Les convocations écrites sont envoyées au minimum un mois avant la date fixée. Elles contiennent l’ordre du jour qui est préparé par le Conseil Paroissial. D'autres questions peuvent être ajoutées lors de l'assemblée après le vote majoritaire de l'Assemblée des Membres de la Paroisse.
8. Les décisions sont prises à la majorité simple des suffrages exprimés.
9. Le procès verbal est établi par le secrétaire. Il doit le lire à l'issue de l'assemblée. Après approbation, le procès verbal est signé par les membres du bureau et par le prêtre dans un registre coté et paraphé. Le procès verbal doit être transmis au Primat et au Conseil Diocésain, dans les deux semaines qui suivent l'assemblée, pour approbation. En cas de présence d’un Vicariat dans la région, la transmission se fait par le Vicaire et le Conseil vicarial.

b) Attributions:

L'Assemblée des Membres de la Paroisse:

1. Élit un Président, un vice-président et deux secrétaires, un pour 1' arménien et un pour le français. L'élection se fait à la majorité des membres présents et votant. Dans le cas des assemblées générales extraordinaires, c'est le président exécutif du Conseil Paroissial qui préside l'assemblée. Les procès verbaux sont alors établis par les secrétaires du Conseil Paroissial.
2. Décide des activités de la paroisse.
3. Elit les membres du Conseil Paroissial et d'éventuels autres conseils ou commissions relevant de l'approbation du Primat et du Conseil Diocésain.
4. Effectue toute élection (conseils, commissions ainsi que toute personne chargée de mission) à bulletin secret. Il peut pratiquer le vote à mai11 levée pour d'autres décisions sauf si les membres en décident autrement.
5. Elit parmi ses membres, une Commission Electorale (CE) composé de 3 à 5 personnes pour une durée de trois ans. La Commission Electorale a l'obligation de préparer et d'organiser les élections lors de la séance de 1'Assemblée des Membres de la Paroisse. Elle doit présenter une liste comportant au minimum le double des candidats requis pour le Conseil Paroissial, la commission des comptes, le bureau de l'Assemblée des Membres de la Paroisse ou les délégués diocésains.
6. Elit son (ou ses) délégués à l'Assemblée des Délégués Diocésains.
7. Examine les rapports écrits de toutes les activités et les comptes de l'année écoulée, le rapport du prêtre, du Conseil Paroissial, ainsi que des organes assujettis, élit par ailleurs une commission des comptes (CC) de 3 à 5 personnes pour une durée d'un an. La dite commission a l'obligation d'examiner les comptes annuels du Conseil Paroissial ainsi que les comptes des organismes dépendant de lui, de consigner ses remarques et suggestions, et de présenter un rapport à l'Assemblée des Membres de la Paroisse. En cas de nécessité, la commission peut faire appel à des spécialistes extérieurs.
8. Propose au Conseil Diocésain l'acquisition, la construction, la rénovation, l'aliénation de tous immeubles et biens immobiliers, la signature d'actes, le consentement de toutes sûretés et leur mainlevée sur tous biens de la paroisse, également de contracter les emprunts. Elle prend toutes les mesures nécessaires pour que les biens et autres revenus paroissiaux ne risquent pas d'être perdus par nantissement ou saisies.
9. Ne peut adopter les propositions de l'alinéa précédent que si les deux tiers des membres sont présents et à la majorité des deux tiers d' entre eux. Si la majorité des deux tiers n’est pas atteinte au premier tour, la majorité simple suffit au deuxième tour à condition qu'au moins deux cinquième (2/5) des membres soit présent. Soumet les décisions à l'approbation du Primat et du conseil diocésain.



Article 8. Le Conseil Paroissial

a) Composition:

Le Conseil Paroissial élu pour 3 ans par l'Assemblée générale, est composé de 7 à 11 membres laïcs. Tout membre élu au Conseil Paroissial peut être re-éligible. Le Conseil Paroissial élit son bureau qui comporte:
- un président exécutif - un vice-président
- un secrétaire
- un secrétaire adjoint - mi trésorier
- un trésorier adjoint.
En raison de sa mission pastorale, le Prêtre paroissial est président ex officio, dans les conditions définies à l'article 11b).

b) Attributions:

Le Conseil Paroissial dirige et organise les activités de la paroisse. Ses actions qui comportent une dimension religieuse sont orientées par le Prêtre paroissial en tant que guide spirituel. A ce titre, le Conseil Paroissial

1. Gère le patrimoine de la Paroisse et subvient à ses frais de fonctionnement.
2. Fixe les émoluments et salaires des personnels de la paroisse (religieux et laïcs).
3. Etablit le budget prévisionnel annuel de la paroisse, présente son rapport annuel (moral et financier) et les soumet à l'approbation de l'assemblée paroissiale.
4. Veille à l'encaissement des cotisations et autre revenus de la paroisse.
5. Tient les registres des célébrations, (baptêmes, mariages, obsèques).
6. Veille à la promotion de la formation spirituelle de ses membres en leur apportant appui matériel et moral.
7. Veille à 1' application des instructions et décisions du Primat et du Conseil Diocésain, ainsi que de celles du Vicaire et du Conseil d’Administration Vicarial.
8. Examine et approuve les comptes et les activités des organismes qui dépendent de lui.
9. A pour obligation de reverser au Diocèse et au Vicariat un pourcentage de ses revenus décidé par l'Assemblée des Délégués Diocésains.
10. Propose au Conseil Diocésain 1' acceptation de toute libéralité testamentaire ou entre vifs.

c) Fonctionnement:

1. Le Conseil Paroissial se réunit au moins une fois toutes les trois semaines sur convocation du Prêtre, du Président exécutif et du secrétaire qui préparent l'ordre du jour. A ce titre les membres sus visés doivent être informés sans délai de toute correspondance. Les Délégués diocésains peuvent assister sur invitation du Conseil Paroissial à leur réunion à titre consultatif.
2. En cas de démission ou de décès d'un membre du Conseil Paroissial, celui qui a obtenu le plus de voix lors de la dernière élection est appelé à le remplacer.
3. Si un membre du Conseil Paroissial est absent aux réunions sans raison valable plus de quatre fois de suite, il est considéré comme démissionnaire.
4. Les procès verbaux des délibérations sont rédigés par le secrétaire, enregistrés sur un registre coté, paraphé et signé après approbation par le Prêtre, par le Président exécutif, et le secrétaire.
5. Le Conseil Paroissial doit posséder un cachet officiel au nom de son Eglise.

d) Représentation-Pouvoirs:

1) Le président exécutif du Conseil Paroissial est le représentant administratif de la paroisse.
2) La paroisse est représentée auprès des tiers par le Prêtre et le Président exécutif du Conseil Paroissial.
3) Les dispositions prévues à l'article 7b-aliéna (8) des présents statuts doivent faire l'objet d'une décision expresse du Conseil Paroissial ou du Conseil Diocésain, le cas échéant. Le Conseil Paroissial a obligation d'appliquer les décisions se rapportant à cet Article.
4) Le Conseil Paroissial peut également mandater des spécialistes pour la réalisation de projets
5) Les ordres de paiement et généralement tous les mouvements de fonds font l'objet d'une signature conjointe du Président exécutif et du trésorier ou éventuellement par le vice-président ou le trésorier adjoint.
6) Le Conseil Paroissial ne peut entreprendre aucune opération engageant un montant supérieur au tiers du budget annuel sans l'accord de l'Assemblée des Membres de la Paroisse.


Article 9. Ressources et patrimoine de la Paroisse

Les ressources de la paroisse sont constituées par:
a) Les cotisations annuelles dont le montant est fixé par l'Assemblée des Délégués Diocésains.
b) Les autres ressources qui sont:
- Les produits des quêtes, collectes et autres dons pour les frais de culte.
- Les rétributions pour les cérémonies et services religieux.
- Les libéralités testamentaires ou entre vifs destinées à l'accomplissement de son objet conformément à la loi et dans le cadre des présents statuts,
- Apports de biens meubles ou immeubles pourvu que ces biens ou leurs revenus soient exclusivement réservés au besoin du culte, conformément à la loi et dans le cadre des présents statuts.


Article 10. Règlement intérieur et dispositions particulières

- Le Conseil Paroissial ne peut céder la jouissance d'un bien immeuble qu'avec l'accord de l'Assemblée des Membres de la Paroisse et du Conseil Diocésain.
- Les éventuels revenus issus de la jouissance de ces biens doivent être impérativement alloués par le Conseil Paroissial aux activités cultuelles.
- Le Conseil Paroissial peut établir un règlement intérieur ayant pour objet de préciser et de compléter ses règles de fonctionnement.


Article 11. Le Prêtre paroissial:

a) Nomination

1. Le Primat nomme le Prêtre paroissial en concertation avec le Conseil Paroissial. Cette nomination est validée par la prise en compte du conseil diocésain.
2. Lorsque plusieurs Prêtres officient dans la même paroisse, l'un d'eux est désigné comme le Prêtre paroissial, les autres sont des Prêtres assistants sous l'autorité directe du Prêtre titulaire.
3. Le Prêtre paroissial est nommé pour une durée de 5 ans renouvelable. Il peut démissionner et être révoqué par décision du Primat et du Conseil Diocésain après concertation avec le Conseil Paroissial.

b) Mission et attributions

 Le Prêtre paroissial doit:

1. Assurer les célébrations et sacrements de l'Église Arménienne conformément à ses règles et traditions.
2. Agir en conformité avec l'enseignement biblique, les décisions des conciles orthodoxes et les discours des Pères de l'Eglise pour assurer l'épanouissement de la vie spirituelle de sa paroisse.
3. Veiller à 1' éducation religieuse dans les établissements scolaires paroissiaux ou diocésains et les écoles dominicales.
4. Nommer, révoquer ou licencier les diacres, chefs de chantres, sacristains et employés de bureau avec l'agrément du Conseil Paroissial.
5. Veiller, en sa qualité de président ex officio, au respect de la mission de l'Eglise dans le cadre des séances de l'Assemblée des Membres de la Paroisse et du Conseil Paroissial ainsi que des autres réunions des commissions.
6. S'abstenir de participer aux votes dans les assemblées, sa voix n'étant sollicitée et décisive qu'en cas de scrutin égalitaire s'il ne juge pas indispensable de procéder à un second tour pour la même question.
7. Transférer automatiquement la présidence d'une réunion au Primat ou au Vicaire lorsque ces derniers y sont présents.
8. Représenter la paroisse avec le président exécutif du Conseil Paroissial, auprès des autorités religieuses et 1aïques locales, et le cas échéant, également avec le président de l'Assemblée des Membres de la Paroisse.
9. Veiller avec le Président exécutif au respect des présents statuts, des décisions prises par l'Assemblée des Membres de la Paroisse ainsi que des instructions et recommandations faites par le Conseil d'Administration Vicarial (s'il en existe un), le Primat et le Conseil Diocésain.
10. Obtenir l'autorisation du prêtre d'une autre paroisse que la sienne, et le consentement du vicaire, pour y célébrer un service religieux.
11. Recevoir l'agrément du Primat pour quitter le Diocèse ou être transféré dans un autre.


Article 12. Convocations et quorums

1. Assemblées générales ordinaire de 1'AMP:
- Première convocation: les réunions sont réputées valables lorsque la majorité des membres est présente. Les décisions sont prises à la majorité simple.
- Deuxième convocation: Les réunions sont réputées valables si au moins 2/5 des membres sont présents. Les décisions sont prises à la majorité simple.

2. Assemblées générales extraordinaire de PAMP :
- Première convocation: les réunions sont réputées valables lorsque les deux tiers des membres est présent. Les décisions sont prises à la majorité simple.
- Deuxième convocation: Les décisions se prennent à la majorité des 2/3 sous réserve qu'au minimum un quart des membres soient présents.

3. Réunions du Conseil Paroissial:
- Les réunions sont réputées valables lorsque la majorité des membres est présente. Les décisions sont prises à la majorité simple.


Article 13. Dissolution

En cas de dissolution de 1'Association cultuelle de la Paroisse de 1'Eglise Apostolique Arménienne des Alpes Maritimes, du Var et de Monaco, l'ensemble de son patrimoine sera dévolu au Diocèse de l'Eglise Apostolique Arménienne de France.